Les oméga-3

Les oméga-3

Les oméga-3 font partie de la famille des acides gras. Ils sont l’un des deux types d’acides gras indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, au même titre que les vitamines et les minéraux.


Quand on lit le mot “gras” on s’inquiète parce que les graisses ont généralement la réputation d’être néfastes pour la santé. Pour ce qui concerne les Oméga-3, on est quasiment dans l’erreur ! Les oméga-3 appartiennent à la famille des acides gras essentiels.
Les acides gras oméga-3 portent ce nom en raison de leur première double liaison éthylénique, qui se trouve sur le troisième carbone à partir de l’extrémité méthyle de la chaîne carbonée.
les oméga 3

Comment ça marche ?

Tout acide gras est une chaîne d’atomes de carbone. Les oméga 6 et 3 doivent leur nom à la présence de “ponts” de désaturation ou liaisons fragiles entre 2 atomes de carbone. Le premier pont de désaturation est situé entre le 3e et le 4e atome de carbone pour les oméga-3 et entre le 6e et le 7e atome de carbone pour les oméga-6. La lettre oméga en grec est Ω. Elle ressemble à un “petit pont”.
Présents dans les poissons gras sous forme de longues chaînes, les oméga-3 de la sardine sont majoritairement des EPA et DHA. (Voir recette des Sardines Grillées)
• L’acide icosapentaénoïque, ou acide EicosaPentAénoïque (EPA), est parfois appelé acide timnodonique car il a été isolé pour la première fois à partir de thon.
• L’acide DocosaHexAénoïque (DHA) est un constituant important du cortex cérébral, de la rétine, des testicules et de l’éjaculat. Le cerveau et le cœur ont besoin de DHA pour fonctionner de façon optimale.
Il s’agit donc d’acides gras favorables à la santé qui préviennent notamment les maladies cardiovasculaires et peuvent même être associés à la prévention de certains cancers. Ces acides gras sont également bénéfiques pour une bonne prévention des troubles de la vision (dégénérescence maculaire liée à l’âge – DMLA). Les oméga-3 jouent également un rôle dans l’amaigrissement, en favorisant la libération des graisses des cellules qui les stockent.
Les protéines sont, après l’eau, le composant le plus important de l’organisme. Or les poissons sont particulièrement riches en protéines de bonne qualité, c’est-à-dire composées d’acides aminés essentiels, que notre organisme ne sait pas fabriquer. Les protéines animales sont plus riches en acides aminés essentiels que les protéines végétales. On dit d’un produit qu’il est riche en protéine s’il en contient 10 g pour 100 g. Avec 20 g pour 100 g, la sardine est championne ! Et la valeur biologique des protéines de poissons, particulièrement bien assimilées par l’organisme est supérieure à celle de la viande.

laisser un commentaire

Comment (requis)

Vous pouvez utiliser les balises html et attributs suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Nom (requis)
E-mail (requis)

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE